jeudi 23 novembre 2006

Album : Jolin Tsai - Dancing Diva

JOLIN TSAI - Dancing Diva
R&B
13/20
2006








Ecouter le missile N°2

Ecouter le missile N°3

Difficile de ne pas évoquer le nom de Jolin Tsai lorsqu'on parle de la pop et du R&B en Chine. Originaire de Taiwan, cette jeune interprète fut découverte en 1998 dans un concours type Star Academy organisé par la chaîne musicale MTV. Avec son premier album "Jolin 1019" sortit en 1999, la mistinguette explose les charts taiwanais avec plus de 400 000 albums vendus, ce qui est très encourageant pour la suite de sa carrière. Seulement cette artiste comparable à Britney Spears ou Christina Aguilera se fera quelques sueurs froides après de mauvais résultats de ventes pour ses albums de 2000 et 2001. Deux ans de repos obligatoire débouchant sur deux opus non commercialisé, c'est ce qu'on appelle un scénario catastrophe. Heureusement Jolin Tsai voit la fée Sony se poser sur son berceau et lui propose un nouveau contrat. Le succès est immédiat notamment grâce à la participation sur ses compositions du jeune génie de la pop chinoise, Jay Chou. Les deux artistes fricoteront quelques années pour se séparer et l'on retrouve ainsi Jolin Tsai en 2006 pour son album Dancing Diva.

Si cette "adulescente" de 26 ans est aussi adulée dans l'île et dans tout le pays-continent, c'est parce qu'elle associe avec une incroyable facilité tube R&B et textes pour jeune, certes pas très imaginatifs dans l'ensemble, mais efficace qui sont retenus par tout un pan des jeunes filles de 14 à 18 ans. Bien sûr avec le retard que nous avons ici en France sur la musique chinoise, on découvrira cette artiste dans quelques années, si ce n'est dans les soirées asiatiques branchées de la capitale parisienne.

Dans son album Dancing Diva (où au passage elle a encore changé de maison de disque, direction Capitol) la miss décoche trois missiles musicaux qui ne ont pas prêt d'arrêter de nous faire danser.
Le premier se trouve pôle position de l'album: Un gros coup de fusil à pompe sur le dance floor. Y a rien à dire si ce n'est que l'artiste domine son sujet R&B. Le rythme est endiablé, le style est personnel, les sons synthétiques mais puissants, bref : une excellent morceau pour les discothèques.
Le deuxième est le dauphin de l'album où Jolin Tsai montre toute sa maestria sur des rythmes R&B Electro avec un style un peu indo-européen, voir tribal.
Enfin le troisième est là aussi un irréfutable tube en puissance, au milieu du disque, en cinquième position.

Le reste de l'album est assez marginal en terme d'excellence puisque ce sont des titres miellieux, de petites chansonettes amoureuses où Jolin tsai n'est plus au plus fort de sa forme. Ce n'est pas aussi son terrain de prédilection et l'on peut comprendre. Mais si elle souhaite véritablement réussir un album, elle devra passer cette étape avec brio.

Allez Jolin Tsai, concocte nous exclusivement des titres dance pour ton prochain album et là je te prie de me croire que ta note sera celle d'une championne !

Damien Paccellieri

Posted by chinacinema @ 19:43

Read or Enregistrer un commentaire

j'ai écouté l'album et il n'y a guère que les "missiles" qui m'aient enchantée. Je crois que le pire, c'est cet album avec leurs remix qu'elle a sorti juste après :x

Posted by Anonymous Jukebox @ 16:35 #
 
<< Home